Institut Mimethys SARL


Charte éthique



L’Institut MIMETHYS propose une formation qualifiante aux pratiques de l’hypnose, des thérapies brèves et de leur modélisation intégrative l’HTSMA.

La charte éthique de l’Institut reprend les principes généraux de l’éthique du soin.

  1. L’objectif de la thérapie vise l’intérêt et le mieux-être du patient. Cet intérêt et ce mieux-être nécessitent qu’une alliance entre le patient et le thérapeute puisse se construire.
  2. Les savoir-faire et savoir-être dispensés par l’Institut MIMETHYS sont des aides et ont pour finalité l’intégration à d’autres formes de pratiques cliniques et scientifiques validées.
  3. Ces pratiques s’adressent à des professionnels de santé et de la relation d’aide : médecins, psychiatres, psychologues (décret n°2005-97 du 3 février 2005), sages-femmes, chirurgiens-dentistes, kinésithérapeutes, ostéopathes, infirmières, orthophonistes, psychomotriciens, psychothérapeutes.
  4. Des exceptions pourront être faites pour les étudiants en fin de qualification dans les champs professionnels auxquels ils se destinent. Dans tous les cas, le passage à la pratique de l’hypnose reste conditionné à l’obtention de la qualification complète dans le champ professionnel considéré.
  5. Le praticien devra respecter dans son activité son domaine de compétence professionnelle.
  6. Les thérapies et spécialisations enseignées ne seront pas utilisées comme une forme de divertissement ou en tant que spectacle.
  7. La communication d’informations relatives aux thérapies enseignées auprès des différents médias est souhaitable dans la mesure où elle s’appuie sur des connaissances précises et permet de réduire les distorsions et les représentations erronées relatives à ces diverses formes de thérapies. Il s’en suit que les thérapeutes formés par l’Institut MIMETHYS s’engagent à éviter toute action (communication, publication, etc.) risquant de compromettre l’aspect scientifique et la dimension éthique de ces pratiques en donnant de celles-ci une représentation tendancieuse ou simpliste. Ils s’interdiront en particulier tout ce qui pourrait créer un risque d’amalgame avec la magie et les sciences occultes.

dernière mise à jour : 15 juillet 2016