Intervenants / Programme

Congrès : Sidération, effondrement, renaissance. De la résilience à la croissance post-traumatique.

Journée pré-congrès : mercredi 15 juin 2022

eric bardot
Dr Éric BARDOT

Dr Éric BARDOT, Psychiatre, Pédopsychiatre, Psychothérapeute, Directeur de l’Institut Miméthys, Nantes.

Atelier du pré-congrès : Sortir de l emprise relationnelle ou comment travailler sereinement avec la violence en HTSMA. Un enjeu pour les thérapeutes.

jean-becchiop-1
Dr Jean BECCHIO

Dr Jean BECCHIO, Médecin généraliste Praticien, Consultant des Hôpitaux de Paris (soins palliatifs – psychiatrie), Directeur du Diplôme Universitaire d’Hypnose Clinique Paris XI, Directeur du Diplôme Universitaire de Techniques d’Activation de Conscience Paris XI.

Atelier TACoïste

Les Techniques d’Activation de la Conscience reposent sur quatre piliers : observation clinique, recherche fondamentale, simplicité et philosophie.

Au long de cet atelier je montrerai, a partir de vidéos de patients et de démonstrations l’importance de la réflexion philosophique dans l’architecture de cette structure qui offre aux patients un outil efficace, facile d’emploi et évalué.

julien-betbeze
Dr Julien BETBEZE

Dr Julien BETBEZE, Psychiatre, pédopsychiatre, psychothérapeute, Nantes

Atelier du pré-congrès : Sortir de l’histoire traumatique dominante en narratif.

La thérapie narrative est une thérapeutique de choix pour déconstruire une histoire traumatique. Nous montrerons comment elle permet à la fois de :

Comprendre les effets de l’histoire traumatique sur les 3 paysages de l’identité que sont la relation à l’autre, au monde et à soi,
– D’être associée aux mouvements alternatifs et aux techniques hypnotiques.

emmanuel-contaminp-1
Dr Emmanuel CONTAMIN

Dr Emmanuel CONTAMIN, Psychiatre, Lyon

Atelier du pré-congrès : Tisser l’EMDR et le reparentage de l’enfant intérieur pour traiter les carences et traumas des liens d’attachement

Les blessures et traumas des liens d’attachement ont des impacts particuliers sur les capacités de régulation émotionnelle ainsi que sur le développement de la personnalité, avec des mécanismes dissociatifs. Et les vécus de carences sont aussi délétères que les traumas actifs.

La thérapie de ces patients implique donc l’installation de ressources particulières, permettant d’ accéder à la représentation de schémas d’attachement sécure gagnés : je présenterai ces ressources essentielles pour permettre un « reparentage des enfants intérieurs », c’est-à-dire des schémas dysfonctionnels en mémoire implicite qui altèrent la vision de soi et de ce qu’on attend de la relation à l’autre ; et je proposerai aux participants un exercice d’installation de ces ressources.

bruno-dubosb-1
Dr Bruno DUBOS

Dr Bruno DUBOS, Psychiatre, Rennes

Atelier du pré-congrès : Effondrement, lien thérapeutique et remise en mouvement.

Les contextes d’effondrement ou de menace d’effondrement sont un défi pour les thérapeutes.
Le caractère inquiétant de l’état des patients et leur histoire souvent dramatique, peuvent induire, pour les thérapeutes une focalisation de leur attention sur ces aspects et limiter leurs capacités d’intervention.
Le second défi réside dans l’installation du lien thérapeutique sécure chez des patients et des patientes bien souvent en état de sidération et de dissociation majeure.
Une voie d’accès possible réside dans la capacité du thérapeute à évaluer l’état de son patient ou de sa patiente au niveau corporel. En effet les contextes d’effondrement rendent souvent difficile l’utilisation du langage comme seul outil de lien. L’arrêt corporel et la mort ne sont jamais bien loin.
Comment installer de la sécurité avec un patient ou une patiente à l’arrêt dans son corps?
Comment remettre en mouvement le processus vital, préalable indispensable à toute autre stratégie thérapeutique? 
Il sera détaillé :
les éléments de la lecture corporelle utile pour évaluer l’état du patient.
Les stratégies de synchronisation corporelle (corps du patient et corps du thérapeute), comme premier niveau des lien thérapeutique.
Les premières stratégies de remise en mouvement du patient.

s.roy-1-1
Stéphane ROY

Stéphane ROY, Psychologue, psychothérapeute, HTSMA, TLMR, Directeur adjoint de l’institut Mimethys.

Intervention avec Eric BARDOT


Congrès : 16, 17 et 18 juin 2022

Marie Anaut
Pr Marie ANAUT

Pr Marie ANAUT, Professeure de psychologie (Université Lyon2, France) Psychologue clinicienne, Thérapeute familiale.

Conférence : Les étayages psychiques de l’humour dans les processus de résilience

Les processus de résilience s’appuient sur des ressources trouvées/crées par les sujets pour se protéger des aspects mortifères des situations traumatiques et se reconstruire. Or, bien des sujets qui traversent des épreuves traumatiques utilisent l’humour, sous différentes formes, au cours de leurs trajectoires de résilience.

L’humour peut se définir comme l’art de se saisir des aspects absurdes ou insolites des situations de la vie courante pour en révéler les aspects comiques. Mais il consiste aussi parfois à rire ou à faire rire des tragédies de l’existence. Ainsi, l’humour surgit comme un élan vital dans des contexte inattendus : agressions, maltraitances, maladies graves ou handicap, catastrophes naturelles ou humaines…

L’attitude humoristique convoque des émotions positives qui aident les sujets à se protéger de l’effraction psychique et à réduire l’angoisse. Mais l’humour s’inscrit aussi dans la démarche élaborative et la quête de sens qui soutiennent la reconstruction psychique et sociale. Dès lors, l’humour peut se concevoir comme une ressource psychique qui favorise les processus d’intégration et de transformation des traumatismes.

jean-becchiop-1
Dr Jean BECCHIO

Dr Jean BECCHIO, Médecin généraliste Praticien, Consultant des Hôpitaux de Paris (soins palliatifs – psychiatrie), Directeur du Diplôme Universitaire d’Hypnose Clinique Paris XI, Directeur du Diplôme Universitaire de Techniques d’Activation de Conscience Paris XI.

Atelier : Technique d’Activation de Conscience

Ghandi a prononcé ces paroles : « Vis comme si tu devais mourir demain. Apprends comme si tu devais vivre toujours ».

Cette maxime est l’axe de mon intervention. La prévention et surtout la pré-vision d’éventuels traumatismes permet de modifier nos réactions physiologiques réflexes en cas de crise et l’apprentissage d’une technique d’activation des fonctions attentionnelles en facilite la sortie.

antoine-bioy
Pr Antoine BIOY

Pr Antoine BIOY, Professeur de Psychologie université Paris 8, responsable scientifique Ipnosia, hypnothérapeute CHU Bordeaux, Bordeaux

Conférence : Présence thérapeutique et travail autour des valeurs dans la clinique de l’effondrement 

Depuis Pierre Janet, la clinique du psychotrauma a été largement explorée, précisée, enrichie. Rapidement dit, il s’agit de sortir de la dissociation pathologique subie. Et dans ce travail dynamique d’accompagnement afin que les patients retrouvent une capacité de dissociation mobile et créative, nous centrons pour notre part la clinique autour de la question des valeurs. En effet, notamment pour Viktor Frankl, le sens de la vie est atteinte grâce à la réalisation des valeurs que chacun possède. Et dans les situations d’effraction ou de traumatisme, ces valeurs sont précisément mises à mal et parfois atomisées : l’individu est en perte de repères, et ne possède plus les bases pour éprouver son existence et retrouver le chemin de sa vie. 

Ces valeurs qui donnent accès au sens de sa vie, nous les travaillons en hypnothérapie selon une approche empruntant à la psychologue existentielle et humaniste, ainsi qu’à la phénoménologie. Le point de départ reste le praticien et sa capacité à déployer ce que l’on nomme « Présence thérapeutique » (transe thérapeutique appliquée à soi, ouvrant vers la créativité et l’intuition). Dans cette présence initialement travaillée, le patient est invité à faire l’expérience perceptive des valeurs importantes pour lui et à les revitaliser. 

Ce travail est applicable dans les situations à risque (en prévention), d’effraction psychique et/ou physique, pré-traumatiques ou dans les traumas caractérisés. Nous en présenterons les bases, nous proposerons la méthode avec des illustrations de cas, et nous proposerons également une démonstration et échanges avec participants. Bref un temps vivant entre nous, autour d’une notion essentielle dans la pratique clinique ! 

photo-pierre-4-2017b-2
Pr Pierre BUSTANY

Pr Pierre BUSTANY, Professeur de médecine, neurophysiologiste et neuropharmacologue, Caen.


Conférence : Apport des neurosciences et de l’épigénétique sur le traumatisme : Quand l’arbre cache la forêt.

Sur les gènes reçus de nos parents existent deux mécanismes puissants de contrôle de leur expression récemment découverts et dont la portée clinique est majeure. C’est l’épigénétique = « à côté/en plus de la génétique » et l’épitranscriptome = « contrôle du métabolisme des mARN », ces petits messagers créés à partir de nos gènes pour être traduits en protéines. Ces deux systèmes remarquables sont très sensibles à l’environnement, aux conditions de vie, aux pesticides et médicaments et surtout aux stress et aux traumatismes. Ces adaptations immédiates aux conditions de vie, de quelques dizaines de secondes pour l’épitranscriptome à quelques heures pour l’épigénétique, sont un acquis évolutif certain dont le revers de la médaille tient en le fait qu’elles sont aussi héréditaires: notre ADN est réellement modifié par des pointeurs d’expression permettant une adéquation physique et psychique entre l’expression de nos gènes et le milieu d’accueil de la génération suivante: conditions de vie nutritives, climat, stress, … . Ces modifications sont heureusement labiles dans le temps sur 3 à 5 générations sinon leur accumulation aurait tôt fait de bloquer toute expression génomique, mais nous gardons des fantômes dans nos gènes!

            Les conséquences médicales, psychiatriques et comportementales, sont énormes et doivent changer notre manière d’aborder, de prévenir ou de traiter de nombreux troubles psychologiques. Des faits scientifiques restés des décennies sans réponses s’expliquent par ces effets transgénérationnels dont les conséquences financières sont très lourdes. Cancers, dépendances diverses, schizophrénie, suicide, dépression ont la plupart du temps de lourdes racines familiales, démonstrations à la clé! La biologie de notre ADN nous montre qu’il est fondamental de resituer le patient dans sa filiation événementielle sur quelques générations en amont avant d’orienter tout traitement psychologique car toute psychothérapie modifie de fait notre épigénétique.

monsieur-nizard-1
Pr Julien NIZARD

Pr Julien NIZARD, Chef du Service Douleur, Soins Palliatifs et de Support, Ethique clinique Centre Hospitalo-Universitaire de Nantes.

Conférence : Histoires de vie et victimisation chez le patient douloureux chronique.
Quels outils de résilience?

gop-1
Pr Gérard OSTERMANN

Pr Gérard OSTERMANN, Professeur de thérapeutique et président du CRAA, Bordeaux

Conférence 1 : Entre toi et moi de l’attachement à la sidération

La théorie de l’attachement, élaborée par John Bowlby (dès les années 50) et ses successeurs, met l’accent sur une approche relationnelle de la construction psychique de l’être humain. La théorie a bouleversé la psychologie, et aussi la pratique clinique. L’intersubjectivité est un concept qui permet un dialogue riche et constructif entre les neurosciences la psychanalyse et les sciences cognitives. Les modalités intersubjectives fondent le sujet dans un double mouvement de séparation et de construction du lien. L’attachement est le lien qui fait l’unité d’une partie du Vivant et met l’autre au cœur du monde, car le monde devient peuplé au moins d’un autre. L’attachement permet de passer par-dessus la peur pour aller à la rencontre du plaisir. S’il y a un message fondamental de la théorie de l’attachement c’est que l’indépendance est une illusion idéologique : nous ne sommes jamais indépendants. Nous sommes tous interdépendants. On peut avancer que la théorie psychanalytique est une métapsychologie de l’absence et que les théories de l’attachement constituent et de façon complémentaire une métapsychologie de la présence.

 Face à des situations à la fois cruelles et de longue durée (maltraitance et abandon), ce sont les nourritures affectives qui comptent. La théorie de l’attachement peut nous aider à penser l’espace thérapeutique au service de l’autonomie relationnelle.

Conférence 2 : La vie commence par la faim ?
La résilience comme renaissance ?

Pr Stephen PORGES
Stephen PORGES

Stephen PORGES, PhD, Distinguished University Scientist, Founding Director, Traumatic Stress Research Consortium, Kinsey Institute Indiana University Bloomington, Professor of Psychiatry, University of North Carolina at Chapel Hill

Conférence : La théorie polyvagale :
Polyvagal Theory : A Primer

jppourtois
Pr Jean-Pierre POURTOIS

Pr Jean-Pierre POURTOIS, Professeur émérite de l’UMONS. Chargé de mission à la Faculté de psychologie et des Sciences de l’Education de Mons, Président de l’ASBL «Education et famille», Belgique.

Conférence : Au cœur de la résilience ou comment les théories scrutent la renaissance

La « résilience » ne constituera un concept que si elle est rigoureusement définie. Il convient donc d’abord de l’envisager dans un réseau sémantique qui intégrera aussi entre autres les concepts de « désilience », de « résistance » et de « désistance ». En outre, la conceptualisation de ces quatre termes exige une définition précise de ce que recouvre la notion de « développement psychosocial » ainsi que celle d’ « involution psychosociale » afin de pouvoir repérer les comportements et les attitudes des sujets ayant subi un fracas. L’inventaire d’indices (77) et d’indicateurs (26) validés par des concepts théoriques constitue un outil qui, complété à différentes phases du parcours des sujets, permet d’examiner leur évolution (ou involution) psychosociale lorsqu’il y a eu fracas.
Un deuxième outil sera présenté : le radar de la résilience. Son but est de faire émerger, par le récit ontographique, des itinéraires de résilience (ou de désilience) ou de résistance (ou de désistance) chez les personnes fracassées. Par la narration de leur propre vie, elles peuvent donner du sens à leur existence pour mieux s’approprier leur évolution, leur développement.

lucia-romo-1
Pr Lucia ROMO

Pr Lucia ROMO, Professeur de Psychologie clinique Université Paris Nanterre, Directrice EA 4430 CLIPSYD (Psychologie Clinique, Psychanalyse et Psychologie du Développement), Co-responsable du Master 2 Psychologie clinique Empirique et TCC, UFR SPSE Nanterre, Unité de thérapies à médiation artistique et numérique, CMME, Hôpital Sainte Anne, GHU Paris Psychiatrie et Neurosciences, INSERM U-1266 IPNP

Conférence : Les différents chemins de l’empowerment mènent-ils vraiment au bonheur ? Le cas du burn-out.

L’empowerment correspond à un processus d’autonomisation, de développement du pouvoir d’agir. Il devient un objectif essentiel dans la prise en charge de patients présentant, entre autres, des problèmes de burnout. Les stratégies d’évitement des émotions douloureuses peuvent représenter un frein au processus d’autonomisation. Une recherche du bonheur ou de soulagement immédiat qui deviennent la motivation principale et peuvent laisser la personne dans des boucles de ruminations, d’autodévalorisations, qui l’empêchent de développer une vie en accord avec ses valeurs. Nous présenterons l’intérêt des thérapies cognitivo- comportementales et de la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT) dans le cas de pathologies liées au travail et particulièrement dans les situations de burn-out.

L. Romo 1, 2 (Psychologue clinicienne), S. Nann 1, 2 (Psychologue clinicienne), C. Duret 2 (médecin, Chef de Service)

Pr Anne Sauvaget
Pr Anne Sauvaget

Pr Anne SAUVAGET, Professeur des Universités – Praticien Hospitalier Laboratory “Movement, Interactions, Performance” (E.A. 4334), Faculty of Sport Sciences, University of Nantes – http://www.mip.univ-nantes.fr Service d’Addictologie et Psychiatrie de liaison – CHU de Nantes / Unité de Psychiatrie de liaison / Unité de neuromodulation en psychiatrie / Centre d’évaluation et de traitement des troubles psychiatriques complexes Section STEP de l’AFPBN – https://www.afpbn.org/sections/step/

Conférence : Psychotrauma : les traitements de demain.

eric-1
Dr Éric BARDOT

Dr Éric BARDOT, Psychiatre, pédopsychiatre, psychothérapeute, HTSMA, TLMR, Directeur de l’Institut Miméthys, Nantes.

Conférence : Entre emprise et abandon renaître de l’effondrement.

Conférence : La vie commence par la faim ?
La résilience comme renaissance ?

Conférence avec Dr Julien BETBEZE : Sortir de l’histoire traumatique dominante, dialogue entre narratif et thérapie du lien et des mondes relationnels.

virginie-bardot
Dr Virginie BARDOT

Dr Virginie BARDOT, Psychiatre, pédopsychiatre, HTSMA, TLMR, Ile de la Réunion.

Conférence : Du trauma historique aux problématiques transgénérationnelles à la Réunion 

Atelier : Abord transculturel et HTSMA au travers de l’accompagnement d’une jeune mahoraise

julien-betbeze
Dr Julien BETBEZE

Dr Julien BETBEZE, Psychiatre, pédopsychiatre, psychothérapeute, Nantes

Conférence avec Dr Eric Bardot : Sortir de l’histoire traumatique dominante, dialogue entre narratif et thérapie du lien et des mondes relationnels.

Atelier : Comment renaitre à la vie ? Apport conjoint de la thérapie narrative et de l’hypnose.

La thérapie narrative peut être comprise comme une conversation hypnotique dans laquelle le corps et le questionnement favorisent les processus d’accordage. Quand les sujets rencontrés sont enfermés dans des histoires dissociantes, le questionnement permet d’installer un imaginaire partagé rendant possible la perception affective des intentions relationnelles. Nous montrerons comment centrer la relation thérapeutique sur le lien affect-intention-relation peut ouvrir de nouvelles possibilités de vie.

sophie-cohenp-2
Sophie COHEN

Sophie COHEN, Psychologue, Direct, Rédactrice en Chef de la Revue Hypnose et Thérapies Brèves, Paris.

Atelier : De l’emprise du monde de la cigarette à l’autonomie

Nous débuterons par une démonstration puis nous répondrons aux questions qui se seront nécessairement posées.
Nous parlons de fumeurs de plusieurs dizaines d’années pour qui la cigarette représente à la fois un soutien, un anti stress, une amie toujours présente, un mode de gestion des émotions… par exemple. Ces fumeurs ont vécu davantage avec la cigarette que sans : au moins 20 ans de tabac, souvent 30 ans désespérés de ne pas pouvoir s’arrêter. Comment les conduire vers l’autonomie, le désenvoutement de ce petit objet toujours là disponible, présent dans les poches, les sacs à mains… bref dans les intimités des personnes qui fument.

emmanuel-contaminp-1
Dr Emmanuel CONTAMIN

Dr Emmanuel CONTAMIN, Psychiatre, Lyon.

Conférence : Rendre accessible la thérapie du psychotrauma : les protocoles EMDR de groupe.

Le traumatisme psychique a un impact important au niveau de la santé mentale, et les personnes les plus exposées ont souvent le moins de moyens financiers pour accéder à des soins psychiques. C’est le cas de nombreux habitants des pays du Sud, et en France des personnes socialement défavorisées, notamment les demandeurs d’asile et les enfants placés suite à des violences domestiques. L’EMDR a fait la preuve de son efficacité sur les troubles post-traumatiques, et ses praticiens ont été très tôt sensibilisés à l’enjeu de le rendre accessible dans ces contextes difficiles. Ils ont ainsi été amenés à mettre en place des protocoles de groupe assez simples, pour faire face à des besoins importants avec peu de moyens. L’efficacité de ces protocoles a été validée par de nombreuses recherches dans des situations de catastrophes, de guerre civile, ou pour des réfugiés ou des enfants victimes de violences domestiques. Je présenterai ces travaux et partagerai mon expérience personnelle auprès d’enfants placés au Cambodge et en Colombie, et de demandeurs d’asile en France.

Tristan DE LAAGE
Tristan DE LAAGE

Dr Tristan DE LAAGE, Pédopsychiatre, psychothérapeute, Paris

Conférence : Quand enfance et violence riment, Que faire ?

delportep
Dr Danielle DELPORTE

Dr Danielle DELPORTE, Praticien hospitalier en psychiatrie, Présidente de l’Institut Milton H Erickson de Quimper Finistère, Responsable du séminaire » Introduction aux nouvelles thérapies » pour la faculté de médecine de Brest

Atelier : Enveloppe sonore, vibration et processus de guérison corporelle et émotionnelle

Comment utiliser les sons et les vibrations ainsi que le bercement pour dénouer une émotion bloquée.
Une première partie sera consacrée à l’évocation des 5 émotions de base, à leur localisation dans le corps des participants à travers une réminiscence et aux sons qu’ils peuvent laisser venir pour matérialiser cette émotion . Il s’agit d’un travail de groupe que nous pratiquons régulièrement dans l’unité d’hospitalisation.
La seconde partie sera consacrée à l’utilisation en individuel de cette technique,le thérapeute s’accordant au patient et reprenant les sons avec lui et tissant le son  »problème » avec le son  »solution ». cette technique étant très efficace pour apaiser entre autre les moments de violence.

claude-de-scorraille-copie
Claude DE SCORALIE

Claude DE SCORAILLE, Présidente de LACT – l’action pour la transformation, psychologue, psychothérapeute, thérapie orientée solution.

Atelier : Une lecture biopsychosociale opératoire selon la démarche stratégique, illustrée par l’analyse d’un impossible deuil dans un contexte de travail.

Dr Gérard FITOUSSI
Dr Gérard FITOUSSI

Dr Gérard FITOUSSI, Médecin généraliste, Président de la CFHTB, Président-elect de ESH / Président de l’association française d’hypnose (Afhyp)
Correspondant Revue Hypnose et Thérapies Brèves
Membre de l’International Society of Hypnosis / Membre de l’Association de Psychologie Positive
http://esh-hypnosis.eu / https://www.cfhtb.org / http://www.afhyp.fr
https://www.ressourcesmentales.com / https://www.ishhypnosis.org
https://assospsychologiepo.wixsite.com/affpp

Atelier : Résilience en temps d’après Covid, hypnose & Médecine générale

• La pandémie de Covid a laissé des traces, tant au niveau physique que mentale. Cet évènement inédit sur la planète par sa quasi-instantanéité et son universalité a entrainé chez de nombreux patients un état de crainte, de sidération voire de quasi-panique.
• Comment leur venir en aide, lors d’une consultation de médecine générale, comment utiliser l’hypnose pour favoriser la résilience chez ces patients.
• Après une présentation de quelques points importants concernant cette pandémie, et son impact au niveau des individus, il sera fait une présentation d’un exercice d’hypnose, que les participants ensuite mettront en œuvre à leur tour en binôme.

bruno-dubosb-1
Dr Bruno DUBOS

Dr Bruno DUBOS, Psychiatre,  hypnose, Rennes.

Atelier : Utilisation stratégique des âges clandestins dans les contextes traumatiques.

Les situations d’effondrement où de menace d’effondrement signent bien souvent la mobilisation chez les patients et les patients d’âges clandestins traumatiques qui occupent toute la scène.
Dans la stratégie globale de la thérapie des processus d’effondrement, le thérapeute pourra s’appuyer sur les compétences de certains « âges clandestins ressource », présent chez leur patients et leurs patientes.
Le concept d’âge clandestin et d’âge clandestin traumatique sera détaillé.
À partir d’une illustration vidéo, le travail avec les âges clandestins traumatiques sera développé dans ses étapes stratégiques avec la mise en œuvre d’outils hypnotiques spécifiques.

mady-faucoup-gatineau-formateur-crop
Mady FAUCOUP GATINEAU

Mady FAUCOUP , psychothérapeute, Nantes.

Conférence animée avec Dr Eric Bardot : Entre emprise et abandon renaître de l’effondrement.

Raphael Gazon
Raphael GAZON

Raphael GAZON, psychologue clinicien, psychothérapeute, formateur en Thérapie Sensorimotrice, et directeur du centre PEPS-E (Psychothérapie et Pratiques Spécialisées dans le traitement des troubles Emotionnels), Belgique.

Atelier : De la sidération à l’acte de triomphe : Principes et interventions de la Thérapie Sensorimotrice chez les patients traumatisés.

Le corps est une ressource encore largement sous-exploitée en psychothérapie. Peu de cours en psychologie clinique ou en psychothérapie enseignent comment utiliser la dimension corporelle pour soutenir le changement thérapeutique. Les psychothérapeutes restent souvent très dépendants du langage verbal.

Elaborée par Pat Ogden (Ogden et al., 2014) au début des années 90, la Psychothérapie Sensorimotrice fournit aux professionnels les habiletés de base et les principes nécessaires pour intégrer le corps en psychothérapie, autant comme source d’information que comme cible d’intervention.

En particulier, dans le travail avec les personnes traumatisées, la thérapie sensorimotrice propose des interventions simples, orientées vers le corps, pour repérer, nommer, et explorer en toute sécurité l’activation somatique reliée à un trauma, créer de nouvelles compétences de régulation émotionnelles et restaurer un sentiment de soi somatique. Etape par étape, les patients passeront du figement traumatique à la remobilisation de leur capacité à à fonctionner dans le monde activement et de manière régulée.


E_Jossep
Evelyne JOSSE

Evelyne JOSSE, Professeur de psychologie, psychologue clinicien, hypnose, EMDR, Nantes.

Atelier : Quelques outils utiles dans la thérapie du traumatisme complexe.

Après une partie théorique qui brossera les notions essentielles à notre propos (définition du traumatisme complexe et spécificités clinique), nous aborderons quelques outils thérapeutiques profilés pour le traitement des traumatismes complexes : une méthode d’autohypnose centrée sur les stimuli extérieurs et intérieurs, la construction de tuteurs de résilience par le collage de la famille symbolique et une forme spécifique d’auto-parentage.

Conférence : La souffrance des intervenants auprès des victimes.

Les thérapeutes et les travailleurs sociaux amenés à recueillir le témoignage poignant de victimes se confrontent à des situations qui leur font éprouver des émotions intenses. Cette surcharge émotionnelle peut être à l’origine d’une forme de traumatisation indirecte : stress traumatique secondaire, traumatisme vicariant ou fatigue de compassion. Si le burn-out concerne de nombreux travailleurs, toutes professions confondues, la traumatisation indirecte touche quant à elle spécifiquement les intervenants auprès de personnes en détresse. Elle se manifeste fréquemment par des symptômes de type post-traumatique et par une modification profonde de la vision de soi, des autres et du monde.

Jean-Curt KELLER
Jean-Curt KELLER

Jean-Curt KELLER, Philosophe, Paris.

Conférence : « Psychisme ou Intersubjectivité 

Bateson a substitué au concept freudien d’appareil psychique celui de programme personnel de communication et considéré que toute pathologie fonctionnelle se ramène à un dysfonctionnement du programme.

Dans cet exposé, il est tiré de cette importante hypothèse les conséquences qui ne l’ont pas toutes été. Considérant que traiter une pathologie fonctionnelle revient à traiter la dynamique de la communication inter et intra-subjective, dans le schéma Image –> Pensée –> Émotion, on modifie la pensée, ou la façon de voir l’image pour modifier la pensée, et par là transformer l’émotion. Les techniques de traitement de ces dysfonctionnements, langagiers ou inductifs, se ramènent à cette modification.

Cela permet de :

  • disposer de prémisses pour un corpus théorique englobant et cohérent des thérapies actives,
  • concevoir comme théoriquement (et pratiquement) compatibles entre elles les actions des thérapies inductives et celles linguistiques (induction et thérapies brèves),
  • faciliter la compréhension, l’appropriation et la combinaison de leurs techniques.
docteur-michel-lamarlere
Dr Michel LAMARLERE

Dr Michel LAMARLÈRE, Médecin généraliste, HTSMA, TLMR, Bordeaux.

Atelier : La Question Miracle Désespérante, une voie paradoxale en TLMR

La Question Miracle Désespérante (QMD) est une variante paradoxale de la Question Miracle sur l’Intention d’Eric Bardot, elle-même déclinée de la Question Miracle de Steeve de Shazer.

« Durant la nuit se produit un rêve, intense, dans lequel une évidence s’impose à vous: jamais, jamais, votre problème ne se résoudra ». Au réveil le rêve est oublié, mais il va se manifester par un climat mental et par de ténues réminiscences. Quelles sont ces manifestations. Et quels effets, quelles perspectives de vie ces traces du rêve vont-elles entraîner.

La QMD est particulièrement pertinente quand la personne est sursaturée par le problème, quand elle s’épuise à réitérer les mêmes tentatives de solution dysfonctionnelles.

Cet atelier exposera les origines de la modélisation, illustrée par plusieurs vignettes cliniques et une démonstration permettra de mieux en apprécier la mise en œuvre.

photo-laurence-lavigne
Dr Laurence LAVIGNE

Dr Laurence LAVIGNE, Gastro-entérologue, HTSMA, TLMR.

Atelier : L’HTSMA et le deuxième cerveau ou comment l’HTSMA révolutionne l’approche des symptômes digestifs par un somaticien.

Si l’exercice de la médecine c’est d’abord de prévenir et traiter les maladies, la rencontre avec l’HTSM, cette thérapie du lien et des mondes relationnels, a été pour moi la possibilité d’élargir et d’affiner le cadre de mon exercice. Un imaginaire libéré grâce au travail en HTSMA et une douleur abdominale devient un ventre sous l’emprise des tentacules d’un violeur ou de la main d’une mère, d’une vie passée à repérer l’emplacement des toilettes par peur d’incontinence surgit une momie et une relation impossible avec un père qui appartient au monde des morts, une poussée de RCH lors d’un divorce s’améliore avec le vomissement dans la poubelle de mon bureau des enfants de la patiente et leur ré-ingurgitation une fois nettoyés. Difficile après ces expériences de ne pas voir dans le symptôme l’expression ou la mise en scène d’une problématique beaucoup plus vaste. L’apprentissage de l’HTSMA me donne des outils pour tenter cette double écoute : celle où la description du symptôme doit rentrer dans le cadre rigide et formaté d’une pathologie organique, celle où le langage verbal et non verbal ouvre sur la façon dont le patient habite le monde, permettant de rentrer en connexion avec lui, de partager ses mondes relationnels pour, ensemble, remettre en mouvement les liens oubliés ou abimés, ou sortir d’un figement et renaître en confiance à la vie.  

Vera LIKAJ
Vera LIKAJ

Vera LIKAJ, Psychologue, praticienne en thérapies brèves, hypnose et mouvements alternatifs, Formatrice à l’Espace du Possible, Tournai, Belgique, Intervenante au DU d’Hypnose médicale de Lille Enseignante en haute école, Bruxelles

Atelier : Faire face à ses émotions malgré tout : mouvements alternatifs, hypnose et base résiliente

L’émotion, un signal corporel naturel et spontané qui vient nous parler de nos paysages relationnels et de la nécessité de se réajuster aux changements qu’ils subissent par les évènements de vie qui nous tombent dessus. Une boussole extraordinaire et bienveillante que le monde moderne disqualifie chaque jour davantage. Dès lors, l’être humain, s’enferme de plus en plus dans l’illusion d’un monde où l’émotion douloureuse (peur, colère, tristesse) pourrait être « contrôlée » entretenant l’utopie d’un monde parfait sans frustration, perte ou danger. La peur de l’émotion perdure alors avec toute une série de tentatives de solution, immobilisant les patients dans leurs dissociations et leurs pathologies. Comment équiper nos patients pour faire face à l’émotion générée par le souvenir traumatique pendant la thérapie ? Comment les sortir de leur croyance qu’ils n’en sont pas capables, souvent responsable de l’ambivalence face au traitement. L’atelier revisitera avec les apports des thérapies narratives,  la place sûre dynamique, avec ou sans mouvements alternatifs. Accepter l’émotion, la vivre et se souvenir de sa capacité à y faire face malgré tout, est le ressort que nous appelons résilience.

wilfrid-martineaubis
Dr Wilfrid MARTINEAU

Dr Wilfrid MARTINEAU, Psychiatre des hôpitaux-Chef de Service de Psychiatrie 2- Chef du Pôle Psychiatrie et santé Mentale du CHU de Nantes, hypnose et thérapies brèves.

Atelier : Sortir de l’emprise de la dépression : de l’orientation stratégique à la reconstruction d’une histoire.

Beaucoup de symptômes prennent tellement de place dans la vie de certaines personnes qu’ils en deviennent identitaires. C’est le cas de la dépression qui envahit tous les secteurs  du quotidien du sujet : les affects, les relations, les actions, la perception de l’avenir, l’estime de soi jusqu’à aliéner la personne dans une identité dépressive sclérosante. La stratégie thérapeutique vise à  contrer  les mécanismes  dépressifs en jeu dans le mécanisme de l’emprise, propre à chacun. Le premier temps de l’accompagnement permet de reconnaître les mécanismes en cause pour adopter une stratégie appropriée. De façon complémentaire, il convient d’aider le sujet souffrant de dépression à reconstruire une identité, un Soi qui lui soit propre et qui lui permette de se réapproprier la vie en goûtant à nouveau à une liberté créatrice en se réassociant à ce qui fait sens dans sa vie et son avenir.
Les thérapies brèves stratégiques et les approches constructionnistes (TOS, thérapie narrative) viennent  utilement se compléter dans une vision globale dans laquelle,  sortir du problème, c’est retrouver un véritable élan vital.

Magnen
Philippe MAGNEN

Jean-Philippe MAGNEN, Gestalt-thérapeute et accompagnateur du changement .

Atelier : Se (ré)approprier son pouvoir d’agir avec le Jeu du RoiReine ©


Le Jeu du RoiReine est un jeu d’improvisation qui s’appuie sur la métaphore du conseil d’un royaume.
Les archétypes, inspirés des archétypes jungiens, qui le composent, sont présents et actifs en chaque être humain et en chaque groupe.

Cette méthode est fondée sur la compréhension de la dynamique interne des personnes et des groupes et de leurs multiples intéractions dues à l’effet miroir entre soi et le groupe. 
Elle saisit sur le vif :

– le fonctionnement de notre monde interne (stratégies conscientes et inconscientes, scénarios relationnels)

– son impact sur les personnes autour de nous.

– et, en retour, l’impact des personnes et des groupes autour de nous sur notre monde interne.

Elle nous apprend :

  • comment nous pouvons nous appuyer sur cet effet miroir
  • pour transformer et améliorer notre dynamique personnelle, nos scénarios relationnels
  • et y découvrir de nouvelles ressources et de nouveaux potentiels.

    Je vous invite dans cet atelier à découvrir cet outil par l’expérience. 
solzn-montanari
Solen MONTANARI

Solen MONTANARI, Psychologue, HTSMA, TLMR, Paris.

Intervention avec Stéphane ROY : Atelier découverte : pratique de la Thérapie du Lien et des Mondes Relationnels et croissance post-traumatique.    

Dr Bogdan PAVLOVICI

Dr Bogdan PAVLOVICI, Praticien hospitalier, Pédopsychiatre, CMPE de Versailles

Atelier : Quand les défunts viennent secourir les vivants…

L’un des dilemmes terribles auquel la vie vient nous confronter, en nous bousculant d’abord cruellement, en nous sidérant, effondrant, est : comment renaître quand on est soudainement catapulté dans le vide par la réalisation soudaine qu’on a tout perdu ?… Quand le seul rêve qu’on fait et qui nous réveille en pleine nuit, est celui d’être aspiré par un immense trou noir, dans lequel on est seul, tout seul ?…

Ce rêve, oui, je l’ai fait à répétition, moi aussi, adolescent, lorsqu’à l’âge de 13 ans, j’ai perdu mon père d’une mort subite en quelques instants…

Dans ce qui va suivre, j’ai choisi la forme dramaturgique pour témoigner d’une expérience de renaissance, que j’ai vécue à côté d’une adolescente de 15 ans que j’ai accompagnée, en tant que thérapeute formé par Eric BARDOT à l’HTSMA. Je me suis formé à l’utilisation de cette approche pour, entre autres de ses vertus, accompagner les endeuillés vers la sortie de l’entonnoir obscure de leur souffrance indicible.

Mais comme nous le verrons, le thérapeute a été aidé, dans ce cas particulier, par l’adolescent en moi, qui assez tard dans sa vie, a pu faire le deuil de son père… Et, trouvant ou retrouvant un pont vers le visage lumineux de ce père, a pu aider le thérapeute que je suis, à cocréer un pont, avec cette adolescente de 15 ans, vers ses parents morts tous les 2 dans un terrible accident. 

Je bénéficie d’autres aidants dans mon monde interne. Des aidants quotidiens à qui j’ai donné des noms précis. Ils sont en nombre de 8 : le Passionné, le Pathétique, le Papa, le Juge, le Policier, le Pervers, le Mélancolique et enfin, ma préférée entre tous : la Muse (détail dans mon livre « les leviers du changement : un thérapeute bref en scène », paru en août 2019, Enrick B Editions).

Avant de lever les rideaux, je tiens à faire une précision sur ce que j’entends par « inspiration », représentée par la Muse : il s’agit pour moi de la résultante dynamique de toutes mes expériences cliniques depuis plus de 20 ans avec mes patients, l’expérience depuis 52 ans avec mes proches et enfin, l’ensemble de mes formations – psychanalyse, rêve éveillé, hypnose ericksonienne, thérapies brèves, HTSMA, approche systémique institutionnelle et familiale.

Christian Petel
Dr Christian Petel

Dr Christain PETEL, Psychiatre, thérapeute individuel, de couples et de familles, Fondateur de l’Association Fractale, Formateur en Approche et Thérapie Contextuelle, en récit de vie et génogramme narratif

Conférence : Restaurer la confiance : un projet thérapeutique

Nombre d’approches psychothérapiques fondent leurs pratiques et leurs références en fonction des pathologies, des symptômes, des histoires traumatiques passées. Les approches relationnelles, et notamment celles qui s’appuient sur le dialogue, nourrissent leurs interventions de la narration ou du récit de chacun.
Dans sa vision intégrative, l’Approche Contextuelle d’Ivan Boszormenyi-Nagy cherche à faire de ce qui constitue le socle des relations humaines, la responsabilité pour l’autre vulnérable, le mouvement d’engagement qu’elle initie et la préoccupation partagée des conséquences pour le futur, une pratique alliant soin et prendre soin.
Quand la confiance est affectée, quand la méfiance et la défiance altèrent les relations, toutes les problématiques s’aggravent, entraînant souffrances, doute, insécurité, rejet ou repli.
Inversement, travailler à la restauration de la confiance dans les relations participe du processus de réparation des liens abîmés.
Et, du coup, réduit l’impact des troubles psychiques et des dysfonctionnements relationnels sur les personnes et les groupes.
C’est ce que nous nommerons « projet thérapeutique ».

Atelier : Réparer les traumas avec le récit de vie, le génogramme narratif et la mise en contexte.

Les traumas intrafamiliaux constituent des effractions, des trous, des déchirures, des ruptures de liens dans la trame familiale.
Blessé directement par l’agression, victime indirecte et contemporaine du trauma, ou être souffrant dans les générations à venir de ses conséquences secondaires, chacune des personnes victimes se trouve fragilisée dans cette trame intergénérationnelle.
S’appuyant notamment sur les outils de l’Approche Contextuelle d’Ivan Boszormenyi-Nagy, le travail clinique présenté trouvera dans les sources mêmes des traumas des ressources de réparation :
Travaillant les loyautés et la parentification, soutenant la légitimité de tous à (re)devenir acteurs de leur propre histoire, favorisant la reconnaissance de la place de chacun (victime directe ou indirecte, abuseur, témoin ou complice) à se préoccuper des conséquences des effets du trauma sur le futur, elle redonne les moyens de sortir de la réification pour être sujet en lien aux autres.
Dans l’atelier, nous ferons la démonstration, à partir de l’accompagnement d’un volontaire présentant son récit de vie et le génogramme narratif qui en est le support, que l’aide apportée transforme progressivement le récit brut des injustices vécues en représentations appuyées sur le souci de l’autre, la considération et l’importance de la capacité de recevoir et du droit de donner.
L’attention à l’autre transforme alors la souffrance en qualités d’altérité propices à renforcer la confiance, dans les relations, en l’autre et en soi. Générant les processus individuels et relationnels de réparation et de reconstruction.
Nous conclurons en abordant quelques éléments et principes du dialogue éthique et de la narration contextuelle comme outils de changement.

s.roy-1-1
Stéphane ROY

Stéphane ROY, Psychologue, psychothérapeute, HTSMA, TLMR, Directeur adjoint de l’institut Mimethys.

Atelier : Atelier découverte : pratique de la Thérapie du Lien et des Mondes Relationnels et croissance post-traumatique.

bruno-suarezp-2-1
Dr Bruno SUAREZ

Dr Bruno Suarez, Médecin radiologue, chercheur en neuroscience, hypnose et recherche, Thiais.

Atelier : Désir d’agir et agentivité : Ce qui nous rend libre.

La notion d’agentivité joue un rôle clé pendant la transe hypnotique et pendant l’activation de conscience. Ce sentiment d’être l’auteur de nos actes est un des piliers du libre-arbitre et de notre sensation de liberté. Cette sensation peut être perturbée lors d’un stress post-traumatique. Dans un premier temps, nous donnerons quelques éléments simples sur le connectome de l’agentivité et sur le rôle clé joué par un lobe du cerveau bien mystérieux : le lobe pariétal. Dans un second temps pratique, vous expérimenterez sous la forme de 3 exercices d’activation de conscience, ce sentiment particulier de liberté, qui, couplé à la proprioception, permet à nos patients d’apprendre et de progresser de l’inconfort vers plus de confort.

images

Thérapie narrative : Les Mots libèrent les Maux…

Comment aider les enfants à mettre des mots sur leurs émotions et à puiser en eux-mêmes les ressources pour surmonter les blocages et grandir harmonieusement ? 

Nathalie Poche et Angélique Savic pour l’Institut Semaphore, hypnothérapeutes diplômées et conceptrices du jeu thérapeutique « Les Mots qui racontent… » vous proposent de découvrir un outil pédagogique permettant d’explorer leur imaginaire, et de nourrir leurs ressources intérieures.

Plus d’informations sur : institut.semaphore.com

alain-vallee-copie
Dr Alain VALLEE

Dr Alain VALLÉE, Psychiatre, psychothérapeute, hypnose et thérapie orientée solution, Nantes.

Atelier :  Devenir, malgré tout, la personne que je rêve d’être !

En s’appuyant sur les ressources que démontrent les moments d’exception ainsi que l’imagination hallucinée du futur, la thérapie orientée solution est avant tout une thérapie de la résilience.
Quelle que soit la situation à laquelle nous sommes confrontés, qu’il s’agisse d’une perte, d’un défaut du corps que nous habitons, d’un drame ou d’un traumatisme, nous pouvons apprendre que, malgré tout, nous avons la capacité d’être la personne que nous rêvons d’être.
Après une démonstration et une présentation rapide de la thérapie orientée solution, nos échanges permettront, je l’espère, de faire émerger les principes et la force de cette approche.

vitry
Grégoire VITRY

Grégoire VITRY, Chercheur, thérapeute stratégique, formateur et directeur de LACT.

Conférence :  Pratiques et efficience de l’approche systémique stratégique dans le traitement des situations de traumatisme et d’effondrement.

vergely-web
Bertrand VERGERY

Bertrand VERGELY, Philosophe, Nantes

Conférence : Éléments pour une éthique de la sidération créatrice

Nous entretenons d’étranges rapports avec la sidération.
D’un côté, celle-ci désigne ce qui se passe quand on est choqué
par un événement particulièrement violent qui cloue sur place en
laissant sans voix. D’un autre côté toutefois, la sidération renvoie
à ce qui se passe quand, sortant de la conscience dite normale nous
découvrons les ressources stupéfiantes que peut contenir la réalité.
Nous restons alors sans voix, non pas parce que nous sommes
choqués, mais parce que nous sommes émerveillés. Ne sommes-
nous pas dans un oubli sidérant de la sidération créatrice qui nous
conduit à l’ouverture de la plus haute pensée et de la plus haute
conscience qui soit ? Cet oubli n’est-il pas l’une des raisons de
notre très grande fragilité dans l’existence ainsi que de toutes sortes
de dérapages? Devenir une conscience morale passe par le fait de
se laisser bouleverser par la beauté de l’existence ainsi que la
tendresse de l’authentique humanité. Quand il est question de la vie
normale, ne sommes nous pas dans l’oubli de ce bouleversement
créateur? Quand nous basculons dans des comportements aberrants,
cela ne vient-il pas de ce que nous avons totalement perdu conscience
que les êtres et les choses existent? Et quand nous renaissons à la vie ,
n’est-ce pas parce que nous sommes capables de faire une expérience
de sidération créatrice ? Si cette proposition de pensée s’avère pertinente cela voudra dire que la philosophie peut se révéler utile pour aborder la question du traumatisme en nous invitant à penser le traumatisme sous un angle philosophique.


Nos précédents congrès

congres-2018-mondes-traumatiques-nouvelles-pratiques-therapeutiques

Monde(s) traumatique(s) : comment en sortir ? Nouvelles pratiques thérapeutiques

En 2018, nous organisons à La Chapelle-sur-Erdre à 10 minutes de Nantes, notre 3e congrès.

Le thème : Monde(s) traumatique(s) : comment en sortir ? Nouvelles pratiques thérapeutiques.

congres-2016-vide-desir-addiction-affiche

Vide, désir, addiction

Avec un taux de satisfaction de 95%, le 2ème congrès de l’institut Mimethys auquel l’association francophone d’HTSMA a participé et qui s’est déroulé du 26 au 28 mai 2016 à Saint-Brévin les Pins (44), a rencontré un joli succès.

Philosophie, neuroscience, agronomie, écologie, hypnose, HTSMA, médecine… une palette variée et riche qui permet à ce rendez-vous de sortir des sentiers battus des habituels congrès et qui a eu son petit effet auprès des participants . « Ambiance familiale », « convivialité », « simplicité », « écoute »,« respect »… Autant de commentaires que l’on peut lire sur le formulaire d’évaluations.