Intervenants / Programme

Congrès : Sidération, effondrement, renaissance. De l’emprise à la résilience.

Journée pré-congrès : mercredi 15 juin 2022

eric bardot
Dr Éric BARDOT

Dr Éric BARDOT, Psychiatre, Pédopsychiatre, Psychothérapeute, Directeur de l’Institut Miméthys, Nantes.

Atelier du pré-congrès : Sortir de l emprise relationnelle ou comment travailler sereinement avec la violence en HTSMA. Un enjeu pour les thérapeutes.

jean-becchiop-1
Dr Jean BECCHIO

Dr Jean BECCHIO, Médecin généraliste Praticien, Consultant des Hôpitaux de Paris (soins palliatifs – psychiatrie), Directeur du Diplôme Universitaire d’Hypnose Clinique Paris XI, Directeur du Diplôme Universitaire de Techniques d’Activation de Conscience Paris XI.

Atelier TACoïste

Les Techniques d’Activation de la Conscience reposent sur quatre piliers : observation clinique, recherche fondamentale, simplicité et philosophie.

Au long de cet atelier je montrerai, a partir de vidéos de patients et de démonstrations l’importance de la réflexion philosophique dans l’architecture de cette structure qui offre aux patients un outil efficace, facile d’emploi et évalué.

julien-betbeze
Dr Julien BETBEZE

Dr Julien BETBEZE, Psychiatre, pédopsychiatre, psychothérapeute, Nantes

Atelier du pré-congrès : Sortir de l’histoire traumatique dominante en narratif.

emmanuel-contaminp-1
Dr Emmanuel CONTAMIN

Dr Emmanuel CONTAMIN, Psychiatre, Lyon

Atelier du pré-congrès : Tisser l’EMDR et le reparentage de l’enfant intérieur pour traiter les carences et traumas des liens d’attachement

bruno-dubosb-1
Dr Bruno DUBOS

Dr Bruno DUBOS, Psychiatre, Rennes

Atelier du pré-congrès : Effondrement, lien thérapeutique et remise en mouvement.

Les contextes d’effondrement ou de menace d’effondrement sont un défi pour les thérapeutes.
Le caractère inquiétant de l’état des patients et leur histoire souvent dramatique, peuvent induire, pour les thérapeutes une focalisation de leur attention sur ces aspects et limiter leurs capacités d’intervention.
Le second défi réside dans l’installation du lien thérapeutique sécure chez des patients et des patientes bien souvent en état de sidération et de dissociation majeure.
Une voie d’accès possible réside dans la capacité du thérapeute à évaluer l’état de son patient ou de sa patiente au niveau corporel. En effet les contextes d’effondrement rendent souvent difficile l’utilisation du langage comme seul outil de lien. L’arrêt corporel et la mort ne sont jamais bien loin.
Comment installer de la sécurité avec un patient ou une patiente à l’arrêt dans son corps?
Comment remettre en mouvement le processus vital, préalable indispensable à toute autre stratégie thérapeutique? 
Il sera détaillé :
les éléments de la lecture corporelle utile pour évaluer l’état du patient.
Les stratégies de synchronisation corporelle (corps du patient et corps du thérapeute), comme premier niveau des lien thérapeutique.
Les premières stratégies de remise en mouvement du patient.

roberta milanese
Roberta MILANESE

Roberta MILANESE, Psychologue et chercheuse associée au Centre de thérapie stratégique d’Arezzo, et reponsable du Centre de thérapie stratégique de Gênes.

Atelier du pré-congrès : le traitement stratégique des troubles de stress post traumatique

s.roy-1-1
Stéphane ROY

Stéphane ROY, Psychologue, psychothérapeute, HTSMA, TLMR, Directeur adjoint de l’institut Mimethys.

Intervention avec Eric BARDOT


Congrès : 16, 17 et 18 juin 2022

Marie Anaut
Pr Marie ANAUT

Pr Marie ANAUT, Professeure de psychologie (Université Lyon2, France) Psychologue clinicienne, Thérapeute familiale.

Conférence : Les étayages psychiques de l’humour dans les processus de résilience

Les processus de résilience s’appuient sur des ressources trouvées/crées par les sujets pour se protéger des aspects mortifères des situations traumatiques et se reconstruire. Or, bien des sujets qui traversent des épreuves traumatiques utilisent l’humour, sous différentes formes, au cours de leurs trajectoires de résilience.

L’humour peut se définir comme l’art de se saisir des aspects absurdes ou insolites des situations de la vie courante pour en révéler les aspects comiques. Mais il consiste aussi parfois à rire ou à faire rire des tragédies de l’existence. Ainsi, l’humour surgit comme un élan vital dans des contexte inattendus : agressions, maltraitances, maladies graves ou handicap, catastrophes naturelles ou humaines…

L’attitude humoristique convoque des émotions positives qui aident les sujets à se protéger de l’effraction psychique et à réduire l’angoisse. Mais l’humour s’inscrit aussi dans la démarche élaborative et la quête de sens qui soutiennent la reconstruction psychique et sociale. Dès lors, l’humour peut se concevoir comme une ressource psychique qui favorise les processus d’intégration et de transformation des traumatismes.

jean-becchiop-1
Dr Jean BECCHIO

Dr Jean BECCHIO, Médecin généraliste Praticien, Consultant des Hôpitaux de Paris (soins palliatifs – psychiatrie), Directeur du Diplôme Universitaire d’Hypnose Clinique Paris XI, Directeur du Diplôme Universitaire de Techniques d’Activation de Conscience Paris XI.

Atelier : Technique d’Activation de Conscience

Ghandi a prononcé ces paroles : « Vis comme si tu devais mourir demain. Apprends comme si tu devais vivre toujours ».

Cette maxime est l’axe de mon intervention. La prévention et surtout la pré-vision d’éventuels traumatismes permet de modifier nos réactions physiologiques réflexes en cas de crise et l’apprentissage d’une technique d’activation des fonctions attentionnelles en facilite la sortie.

antoine-bioy
Pr Antoine BIOY

Pr Antoine BIOY, Professeur de Psychologie université Paris 8, responsable scientifique Ipnosia, hypnothérapeute CHU Bordeaux, Bordeaux

Conférence : De la présence thérapeutique au travail autour des valeurs en hypnothérapie

photo-pierre-4-2017b-2
Pr Pierre BUSTANY

Pr Pierre BUSTANY, Professeur de médecine, neurophysiologiste et neuropharmacologue, Caen.


Conférence : Apport des neurosciences et de l’épigénétique sur le traumatisme : Quand l’arbre cache la forêt.

Mansuyp
Pr Isabelle MANSUY

Pr Isabelle MANSUY, Faculté de Médecine, Université de Zürich et Département des Sciences et Technologies de la Santé, Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich.

Conférence du Webinar : Traumatismes en héritage : L’épigénétique en action

monsieur-nizard-1
Pr Julien NIZARD

Pr Julien NIZARD, Chef du Service Douleur, Soins Palliatifs et de Support, Ethique clinique Centre Hospitalo-Universitaire de Nantes.

Conférence : Histoires de vie et victimisation chez le patient douloureux chronique.
Quels outils de résilience?

gop-1
Pr Gérard OSTERMANN

Pr Gérard OSTERMANN, Professeur de thérapeutique et président du CRAA, Bordeaux

Conférence 1 : Entre toi et moi de l’attachement à la sidération

Conférence 2 : La vie commence par la faim ?
La résilience comme renaissance ?

Pr Stephen PORGES
Stephen PORGES

Stephen PORGES, PhD, Distinguished University Scientist, Founding Director, Traumatic Stress Research Consortium, Kinsey Institute Indiana University Bloomington, Professor of Psychiatry, University of North Carolina at Chapel Hill

Conférence : La théorie polyvagale :
Polyvagal Theory : A Primer

jppourtois
Pr Jean-Pierre POURTOIS

Pr Jean-Pierre POURTOIS, Professeur émérite de l’UMONS. Chargé de mission à la Faculté de psychologie et des Sciences de l’Education de Mons, Président de l’ASBL «Education et famille», Belgique.

Conférence : Rebondir après un fracas 

La « résilience » ne constituera un concept que si elle est rigoureusement définie. Il convient donc d’abord de l’envisager dans un réseau sémantique qui intégrera aussi entre autres les concepts de « désilience », de « résistance » et de « désistance ». En outre, la conceptualisation de ces quatre termes exige une définition précise de ce que recouvre la notion de « développement psychosocial » ainsi que celle d’ « involution psychosociale » afin de pouvoir repérer les comportements et les attitudes des sujets ayant subi un fracas. L’inventaire d’indices (77) et d’indicateurs (26) validés par des concepts théoriques constitue un outil qui, complété à différentes phases du parcours des sujets, permet d’examiner leur évolution (ou involution) psychosociale lorsqu’il y a eu fracas.
Un deuxième outil sera présenté : le radar de la résilience. Son but est de faire émerger, par le récit ontographique, des itinéraires de résilience (ou de désilience) ou de résistance (ou de désistance) chez les personnes fracassées. Par la narration de leur propre vie, elles peuvent donner du sens à leur existence pour mieux s’approprier leur évolution, leur développement.

lucia-romo-1
Pr Lucia ROMO

Pr Lucia ROMO, Professeur de Psychologie clinique Université Paris Nanterre, Directrice EA 4430 CLIPSYD (Psychologie Clinique, Psychanalyse et Psychologie du Développement), Co-responsable du Master 2 Psychologie clinique Empirique et TCC, UFR SPSE Nanterre, Unité de thérapies à médiation artistique et numérique, CMME, Hôpital Sainte Anne, GHU Paris Psychiatrie et Neurosciences, INSERM U-1266 IPNP

Conférence : Les différents chemins vers l’empowerment mènent-ils vraiment au bonheur ? 

Pr Anne Sauvaget
Pr Anne Sauvaget

Pr Anne SAUVAGET, Professeur des Universités – Praticien Hospitalier Laboratory “Movement, Interactions, Performance” (E.A. 4334), Faculty of Sport Sciences, University of Nantes – http://www.mip.univ-nantes.fr Service d’Addictologie et Psychiatrie de liaison – CHU de Nantes / Unité de Psychiatrie de liaison / Unité de neuromodulation en psychiatrie / Centre d’évaluation et de traitement des troubles psychiatriques complexes Section STEP de l’AFPBN – https://www.afpbn.org/sections/step/

Conférence : Psychotrauma : les traitements de demain.

cyril-tarquinio-photo
Pr Cyril TARQUINIO

Pr Cyril TARQUINIO, Directeur Equipe EPSAM/APEMAC EA 4360, Editor-in-Chief of the European Journal of Trauma and Dissociation (Elsevier), Directeur Centre Pierre Janet, Co-Responsable – site de Metz- du Master de Psychologie clinique de l’Université de Lorraine.

Conférence : Quand les souffrances de l’enfance expliquent les maladies des adultes.

L’objectif de cette présentation sera de montrer que l’histoire traumatique de chaque adulte n’est pas étrangère aux troubles de santé qui peuvent survenir tout au long de la vie. Peut-être que les maladies chroniques ne tombent finalement pas du ciel ? Peut-être ne sont-elles ni le fruit du hasard, ni de la génétique, ni même de la pollution ? Les événements de vie négatifs (en tous cas vécus comme tels) comme les négligences, le manque de considération, les violences psychologiques ou physiques, les accidents ou la confrontation à des épreuves semblent être autant de leviers majeurs susceptibles d’agir négativement et de façon chronique tout au long de la vie sur notre santé (sur nos différents systèmes neveux, notre cerveau, notre système immunitaire, notre génome,…) en potentialisant (ou facilitant) l’apparition de maladies chroniques. Si le bon sens pourrait ne pas s’étonner de l’existence d’un tel lien (ou phénomène), encore fallait-il en apporter des preuves solides et convaincantes, tout en proposant une lecture psychologique et psychopathologique susceptibles de penser la question de la santé et de la maladie en des termes nouveaux dans lesquels la problématique des processus adaptatifs s’avère crucial. A cet égard, nous poserons la question de la prise en charge psychothérapeutique dont nous montrerons qu’elle est susceptible soit de prévenir les effets négatifs de ces vécus douloureux, soit d’accompagner les personnes devenus malades.

eric-1
Dr Éric BARDOT

Dr Éric BARDOT, Psychiatre, pédopsychiatre, psychothérapeute, HTSMA, TLMR, Directeur de l’Institut Miméthys, Nantes.

Conférence : Entre emprise et abandon renaître de l’effondrement.

Conférence : La vie commence par la faim ?
La résilience comme renaissance ?

virginie-bardot
Dr Virginie BARDOT

Dr Virginie BARDOT, Psychiatre, pédopsychiatre, HTSMA, TLMR, Ile de la Réunion.

Conférence : Du trauma historique aux problématiques transgénérationnelles à la Réunion 

Atelier : Abord transculturel et HTSMA au travers de l’accompagnement d’une jeune mahoraise

jean-becchiop
Dr Jean BECCHIO

Dr Jean BECCHIO, Médecin généraliste Praticien Consultant des Hôpitaux de Paris (soins palliatifs – psychiatrie) Directeur du Diplôme Universitaire d’Hypnose Clinique Paris XI

Atelier : Technique d’Activation de Conscience : De la prévention à la sortie du stress post-traumatique. 

julien-betbeze
Dr Julien BETBEZE

Dr Julien BETBEZE, Psychiatre, pédopsychiatre, psychothérapeute, Nantes

Conférence avec Dr Eric Bardot : Sortir de l’histoire traumatique dominante, dialogue entre narratif et thérapie du lien et des mondes relationnels.

sophie-cohenp-2
Sophie COHEN

Sophie COHEN, Psychologue, Direct, Rédactrice en Chef de la Revue Hypnose et Thérapies Brèves, Paris.

Atelier : De l’emprise du monde de la cigarette à l’autonomie

Nous débuterons par une démonstration puis nous répondrons aux questions qui se seront nécessairement posées.
Nous parlons de fumeurs de plusieurs dizaines d’années pour qui la cigarette représente à la fois un soutien, un anti stress, une amie toujours présente, un mode de gestion des émotions… par exemple. Ces fumeurs ont vécu davantage avec la cigarette que sans : au moins 20 ans de tabac, souvent 30 ans désespérés de ne pas pouvoir s’arrêter. Comment les conduire vers l’autonomie, le désenvoutement de ce petit objet toujours là disponible, présent dans les poches, les sacs à mains… bref dans les intimités des personnes qui fument.

emmanuel-contaminp-1
Dr Emmanuel CONTAMIN

Dr Emmanuel CONTAMIN, Psychiatre, Lyon.

Conférence : Rendre accessible la thérapie du psychotrauma : les protocoles EMDR de groupe.

Le traumatisme psychique a un impact important au niveau de la santé mentale, et les personnes les plus exposées ont souvent le moins de moyens financiers pour accéder à des soins psychiques. C’est le cas de nombreux habitants des pays du Sud, et en France des personnes socialement défavorisées, notamment les demandeurs d’asile et les enfants placés suite à des violences domestiques. L’EMDR a fait la preuve de son efficacité sur les troubles post-traumatiques, et ses praticiens ont été très tôt sensibilisés à l’enjeu de le rendre accessible dans ces contextes difficiles. Ils ont ainsi été amenés à mettre en place des protocoles de groupe assez simples, pour faire face à des besoins importants avec peu de moyens. L’efficacité de ces protocoles a été validée par de nombreuses recherches dans des situations de catastrophes, de guerre civile, ou pour des réfugiés ou des enfants victimes de violences domestiques. Je présenterai ces travaux et partagerai mon expérience personnelle auprès d’enfants placés au Cambodge et en Colombie, et de demandeurs d’asile en France.

Tristan DE LAAGE
Tristan DE LAAGE

Tristan DE LAAGE, Pédopsychiatre, psychothérapeute, Paris

Conférence : Quand enfance et violence riment ? Que faire ?

delportep
Dr Danielle DELPORTE

Dr Danielle DELPORTE, Praticien hospitalier en psychiatrie, Présidente de l’Institut Milton H Erickson de Quimper Finistère, Responsable du séminaire » Introduction aux nouvelles thérapies » pour la faculté de médecine de Brest

Atelier : Enveloppe sonore, vibration et processus de guérison corporelle et émotionnelle

Comment utiliser les sons et les vibrations ainsi que le bercement pour dénouer une émotion bloquée.
Une première partie sera consacrée à l’évocation des 5 émotions de base, à leur localisation dans le corps des participants à travers une réminiscence et aux sons qu’ils peuvent laisser venir pour matérialiser cette émotion . Il s’agit d’un travail de groupe que nous pratiquons régulièrement dans l’unité d’hospitalisation.
La seconde partie sera consacrée à l’utilisation en individuel de cette technique,le thérapeute s’accordant au patient et reprenant les sons avec lui et tissant le son  »problème » avec le son  »solution ». cette technique étant très efficace pour apaiser entre autre les moments de violence.

claude-de-scorraille-copie
Claude DE SCORALIE

Claude DE SCORAILLE, Présidente de LACT – l’action pour la transformation, psychologue, psychothérapeute, thérapie orientée solution.

Atelier : Une lecture biopsychosociale opératoire selon la démarche stratégique, illustrée par l’analyse d’un impossible deuil dans un contexte de travail.

Dr Gérard FITOUSSI
Dr Gérard FITOUSSI

Dr Gérard FITOUSSI, Médecin généraliste, Président de la CFHTB, Président-elect de ESH / Président de l’association française d’hypnose (Afhyp)
Correspondant Revue Hypnose et Thérapies Brèves
Membre de l’International Society of Hypnosis / Membre de l’Association de Psychologie Positive
http://esh-hypnosis.eu / https://www.cfhtb.org / http://www.afhyp.fr
https://www.ressourcesmentales.com / https://www.ishhypnosis.org
https://assospsychologiepo.wixsite.com/affpp

Atelier : Résilience en temps d’après Covid, hypnose & Médecine générale

• La pandémie de Covid a laissé des traces, tant au niveau physique que mentale. Cet évènement inédit sur la planète par sa quasi-instantanéité et son universalité a entrainé chez de nombreux patients un état de crainte, de sidération voire de quasi-panique.
• Comment leur venir en aide, lors d’une consultation de médecine générale, comment utiliser l’hypnose pour favoriser la résilience chez ces patients.
• Après une présentation de quelques points importants concernant cette pandémie, et son impact au niveau des individus, il sera fait une présentation d’un exercice d’hypnose, que les participants ensuite mettront en œuvre à leur tour en binôme.

bruno-dubosb-1
Dr Bruno DUBOS

Dr Bruno DUBOS, Psychiatre,  hypnose, Rennes.

Atelier : Utilisation stratégique des âges clandestins dans les contextes d’effondrement.

Les situations d’effondrement où de menace d’effondrement signent bien souvent la mobilisation chez les patients et les patients d’âges clandestins traumatiques qui occupent toute la scène.
Dans la stratégie globale de la thérapie des processus d’effondrement, le thérapeute pourra s’appuyer sur les compétences de certains « âges clandestins ressource », présent chez leur patients et leurs patientes.
Le concept d’âge clandestin et d’âge clandestin traumatique sera détaillé.
À partir d’une illustration vidéo, le travail avec les âges clandestins traumatiques sera développé dans ses étapes stratégiques avec la mise en œuvre d’outils hypnotiques spécifiques.

mady-faucoup-gatineau-formateur-crop
Mady FAUCOUP GATINEAU

Mady FAUCOUP GATINEAU, psychothérapeute, Nantes.

Conférence animée avec Dr Eric Bardot : Entre emprise et abandon renaître de l’effondrement.

Raphael Gazon
Raphael GAZON

Raphael GAZON, psychologue clinicien, psychothérapeute, formateur en Thérapie Sensorimotrice, et directeur du centre PEPS-E (Psychothérapie et Pratiques Spécialisées dans le traitement des troubles Emotionnels), Belgique.

Atelier : De la sidération à l’acte de triomphe : Principes et interventions de la Thérapie Sensorimotrice chez les patients traumatisés.

Marie France
Marie France HIRIGOYEN

Dr Marie France HIRIGOYEN, Psychiatre et psychothérapeute familiale.

Conférence : Rapports de genre, emprise et soumission.


E_Jossep
Evelyne JOSSE

Evelyne JOSSE, Professeur de psychologie, psychologue clinicien, hypnose, EMDR, Nantes.

Atelier : Quelques outils utiles dans la thérapie du traumatisme complexe.

Après une partie théorique qui brossera les notions essentielles à notre propos (définition du traumatisme complexe et spécificités clinique), nous aborderons quelques outils thérapeutiques profilés pour le traitement des traumatismes complexes : une méthode d’autohypnose centrée sur les stimuli extérieurs et intérieurs, la construction de tuteurs de résilience par le collage de la famille symbolique et une forme spécifique d’auto-parentage.

Conférence : La souffrance des intervenants auprès des victimes.

Les thérapeutes et les travailleurs sociaux amenés à recueillir le témoignage poignant de victimes se confrontent à des situations qui leur font éprouver des émotions intenses. Cette surcharge émotionnelle peut être à l’origine d’une forme de traumatisation indirecte : stress traumatique secondaire, traumatisme vicariant ou fatigue de compassion. Si le burn-out concerne de nombreux travailleurs, toutes professions confondues, la traumatisation indirecte touche quant à elle spécifiquement les intervenants auprès de personnes en détresse. Elle se manifeste fréquemment par des symptômes de type post-traumatique et par une modification profonde de la vision de soi, des autres et du monde.

Jean-Curt KELLER
Jean-Curt KELLER

Jean-Curt KELLER, Philosophe, Paris.

Conférence : Le sujet de la thérapie et les philosophies de l’existence

Le propos de cette communication est de situer du point de vue philosophique le
sujet qui vient en thérapie. La conception que l’on se fait de la psychothérapie dépend de la manière de penser l’homme. La question Qui sommes-nous ? est évidemment philosophique.
Très tôt, un lien a été établi par les philosophes antiques, Tchouang-tseu, les
Hellénistiques, entre le bonheur ou le bien-être de l’homme et les pensées et opinions de celui-ci. Plus près de nous, l’École de Palo Alto a pris appui sur l’interaction, la pragmatique et le constructivisme et s’est référée à l’existentialisme.
Il est proposé de montrer que, prenant appui sur notamment Épicure, Tchouang-tseu, Épictète, ainsi que sur les philosophies modernes déjà citées, nous disposons d’un cadre adéquat pour comprendre le sujet de la thérapie, celle, brève ou stratégique où l’on a recours à l’induction de transe, la thérapie de l’intersubjectivité. Le sujet se construit par ce qu’il fait ; il est donc responsable de ce qu’il est et aussi, dans l’intersubjectivité, responsable de tous les hommes ; les sentiments qu’il éprouve se construisent dans les actes qu’il accomplit.
Ces approches ne sont évidemment pas les seules possibles pour les méthodes qui
nous intéressent et nous n’oublions pas que le rôle essentiel de la philosophie réside
moins dans le fait d’élaborer ou de soutenir des systèmes que de permettre de distinguer ce qui peut se dire de ce qui ne le peut pas.

docteur-michel-lamarlere
Dr Michel LAMARLERE

Dr Michel LAMARLÈRE, Médecin généraliste, HTSMA, TLMR, Bordeaux.

Atelier : Externalisation du contexte relationnel et psychotraumatisme : rendre à César ce qui est à César.

Nombre de psychotraumatismes sont entretenus et amplifiés par la croyance que, « je suis maltraité parce que c’est moi, parce que je suis ce que je suis« . Il en résulte un vécu de déshumanisation, d’être sans valeur, indigne d’attention, d’amour et même de vivre.
L’Externalisation du Contexte Relationnel (ECR) est un puissant outil de l’HTSMA ou TLMR (Thérapie du Lien et des Mondes Relationnels). Je l’utilise ici d’une façon particulière qui met en scène l’agresseur dans un contexte relationnel qui explique son comportement : sévices par un parent, brimades à l’école, pression de sa hiérarchie, …
Ainsi la victime opère une relecture de ce qu’elle a subi. La situation relationnelle ne lui appartient pas en propre mais appartient à l’histoire de son agresseur. Un sens nouveau apparaît dans lequel elle est une « victime de circonstance ». Elle cesse de « mériter » ce qu’elle subit, elle peut sortir de sa posture de victime.
Cet atelier comprendra un exposé sur les bases et les applications de l’ECR, illustrées par des vignettes cliniques, et une démonstration permettra d’en appréhender l’utilisation dans le contexte du psychotraumatisme.

photo-laurence-lavigne
Dr Laurence LAVIGNE

Dr Laurence LAVIGNE, Gastro-entérologue, HTSMA, TLMR.

Atelier : L’HTSMA et le deuxième cerveau ou comment l’HTSMA révolutionne l’appproche des symptômes digestifs par un somaticien.

Si l’exercice de la médecine c’est d’abord de prévenir et traiter les maladies, la rencontre avec l’HTSM, cette thérapie du lien et des mondes relationnels, a été pour moi la possibilité d’élargir et d’affiner le cadre de mon exercice. Un imaginaire libéré grâce au travail en HTSMA et une douleur abdominale devient un ventre sous l’emprise des tentacules d’un violeur ou de la main d’une mère, d’une vie passée à repérer l’emplacement des toilettes par peur d’incontinence surgit une momie et une relation impossible avec un père qui appartient au monde des morts, une poussée de RCH lors d’un divorce s’améliore avec le vomissement dans la poubelle de mon bureau des enfants de la patiente et leur ré-ingurgitation une fois nettoyés. Difficile après ces expériences de ne pas voir dans le symptôme l’expression ou la mise en scène d’une problématique beaucoup plus vaste. L’apprentissage de l’HTSMA me donne des outils pour tenter cette double écoute : celle où la description du symptôme doit rentrer dans le cadre rigide et formaté d’une pathologie organique, celle où le langage verbal et non verbal ouvre sur la façon dont le patient habite le monde, permettant de rentrer en connexion avec lui, de partager ses mondes relationnels pour, ensemble, remettre en mouvement les liens oubliés ou abimés, ou sortir d’un figement et renaître en confiance à la vie.  

lemitre
Samuel LEMITRE

Samuel LEMITRE, Docteur en psychologie, Praticien ICV, Président de EIDO, Centre de Soin des Traumatismes et des Violences, Paris.

www.eido-trauma-violences.fr

Atelier : L’ICV dans le traitement des traumas complexes
Ou comment faire face à la stupeur et la crainte d’effondrement.

l’ICV (Pace 2003) est une thérapie basée sur les neurosciences affectives dont le principe est permettre au patient de ressentir psycho-corporellement que le « temps traumatique » est passé. L’un des outils spécifiques de l’ICV est la ligne du temps, une matrice temporelle composée de souvenirs signaux chronologiquement ordonnés entre le passé et le présent. Dans son principe, l’ICV consiste à produire de très courtes connexions avec les états de détresse passés par une lecture cadencée et répétitive des souvenirs signaux de la ligne du temps afin de faciliter leur intégration en mémoire autobiographique (Conway, 2005). Ce procédé évite que les neurones ne « déchargent » trop massivement à l’évocation des souvenirs douloureux, ce qui permet de maintenir le système nerveux dans sa fenêtre de tolérance (Boon & al., 2017) et d’éviter une consolidation de la mémoire traumatique (Salmona, 2012).
Grâce à ce procédé et bien d’autres qui seront présentés de façon didactique au cours de cet atelier, Samuel Lemitre tentera de montrer la force de changement qu’il est possible de mobiliser du côté du patient quand le clinicien parvient à cet alliage nécessaire mêlant technicité thérapeutique, sécurité du cadre et chaleur du lien. Son propos éclairera les obstacles de la « stupeur » et de la « crainte d’effondrement », deux états majeurs mobilisés dans le processus thérapeutique.

Vera LIKAJ
Vera LIKAJ

Vera LIKAJ, Psychologue, praticienne en thérapies brèves, hypnose et mouvements alternatifs, Formatrice à l’Espace du Possible, Tournai, Belgique, Intervenante au DU d’Hypnose médicale de Lille Enseignante en haute école, Bruxelles

Atelier : Faire face à ses émotions malgré tout : mouvements alternatifs, hypnose et base résiliente

L’émotion, un signal corporel naturel et spontané qui vient nous parler de nos paysages relationnels et de la nécessité de se réajuster aux changements qu’ils subissent par les évènements de vie qui nous tombent dessus. Une boussole extraordinaire et bienveillante que le monde moderne disqualifie chaque jour davantage. Dès lors, l’être humain, s’enferme de plus en plus dans l’illusion d’un monde où l’émotion douloureuse (peur, colère, tristesse) pourrait être « contrôlée » entretenant l’utopie d’un monde parfait sans frustration, perte ou danger. La peur de l’émotion perdure alors avec toute une série de tentatives de solution, immobilisant les patients dans leurs dissociations et leurs pathologies. Comment équiper nos patients pour faire face à l’émotion générée par le souvenir traumatique pendant la thérapie ? Comment les sortir de leur croyance qu’ils n’en sont pas capables, souvent responsable de l’ambivalence face au traitement. L’atelier revisitera avec les apports des thérapies narratives,  la place sûre dynamique, avec ou sans mouvements alternatifs. Accepter l’émotion, la vivre et se souvenir de sa capacité à y faire face malgré tout, est le ressort que nous appelons résilience.

wilfrid-martineaubis
Dr Wilfrid MARTINEAU

Dr Wilfrid MARTINEAU, Psychiatre des hôpitaux-Chef de Service de Psychiatrie 2- Chef du Pôle Psychiatrie et santé Mentale du CHU de Nantes, hypnose et thérapies brèves.

Atelier : Sortir de l’emprise de la dépression : de l’orientation stratégique à la reconstruction d’une histoire.

Beaucoup de symptômes prennent tellement de place dans la vie de certaines personnes qu’ils en deviennent identitaires. C’est le cas de la dépression qui envahit tous les secteurs  du quotidien du sujet : les affects, les relations, les actions, la perception de l’avenir, l’estime de soi jusqu’à aliéner la personne dans une identité dépressive sclérosante. La stratégie thérapeutique vise à  contrer  les mécanismes  dépressifs en jeu dans le mécanisme de l’emprise, propre à chacun. Le premier temps de l’accompagnement permet de reconnaître les mécanismes en cause pour adopter une stratégie appropriée. De façon complémentaire, il convient d’aider le sujet souffrant de dépression à reconstruire une identité, un Soi qui lui soit propre et qui lui permette de se réapproprier la vie en goûtant à nouveau à une liberté créatrice en se réassociant à ce qui fait sens dans sa vie et son avenir.
Les thérapies brèves stratégiques et les approches constructionnistes (TOS, thérapie narrative) viennent  utilement se compléter dans une vision globale dans laquelle,  sortir du problème, c’est retrouver un véritable élan vital.

Magnen
Philippe MAGNEN

Philippe MAGNEN, Gestalt-thérapeute et accompagnateur du changement .

Atelier : Se (ré)approprier son pouvoir d’agir avec le Jeu du RoiReine ©


Le Jeu du RoiReine est un jeu d’improvisation qui s’appuie sur la métaphore du conseil d’un royaume.
Les archétypes, inspirés des archétypes jungiens, qui le composent, sont présents et actifs en chaque être humain et en chaque groupe.

Cette méthode est fondée sur la compréhension de la dynamique interne des personnes et des groupes et de leurs multiples intéractions dues à l’effet miroir entre soi et le groupe. 
Elle saisit sur le vif :

– le fonctionnement de notre monde interne (stratégies conscientes et inconscientes, scénarios relationnels)

– son impact sur les personnes autour de nous.

– et, en retour, l’impact des personnes et des groupes autour de nous sur notre monde interne.

Elle nous apprend :

  • comment nous pouvons nous appuyer sur cet effet miroir
  • pour transformer et améliorer notre dynamique personnelle, nos scénarios relationnels
  • et y découvrir de nouvelles ressources et de nouveaux potentiels.

    Je vous invite dans cet atelier à découvrir cet outil par l’expérience. 
roberta milanese
Roberta MILANESE

Roberta MILANESE, psychologue et chercheuse associée au Centre de thérapie stratégique d’Arezzo, et reponsable du Centre de thérapie stratégique de Gênes.

Atelier : le traitement stratégique des troubles de stress post traumatique.

solzn-montanari
Solen MONTANARI

Solen MONTANARI, Psychologue, HTSMA, TLMR, Paris.

Intervention avec Stéphane ROY : Traumatisme complexe : Sortir du monde traumatique de la trahison et restaurer la confiance dans la relation humaine.   

Dr Bogdan PAVLOVICI

Dr Bogdan PAVLOVICI, Praticien hospitalier, Pédopsychiatre, CMPE de Versailles

Atelier : Quand les défunts viennent secourir les vivants…

Christian Petel
Dr Christian Petel

Dr Christain PETEL, Psychiatre, thérapeute individuel, de couples et de familles, Fondateur de l’Association Fractale, Formateur en Approche et Thérapie Contextuelle, en récit de vie et génogramme narratif

Conférence : Restaurer la confiance : un projet thérapeutique

Nombre d’approches psychothérapiques fondent leurs pratiques et leurs références en fonction des pathologies, des symptômes, des histoires traumatiques passées. Les approches relationnelles, et notamment celles qui s’appuient sur le dialogue, nourrissent leurs interventions de la narration ou du récit de chacun.
Dans sa vision intégrative, l’Approche Contextuelle d’Ivan Boszormenyi-Nagy cherche à faire de ce qui constitue le socle des relations humaines, la responsabilité pour l’autre vulnérable, le mouvement d’engagement qu’elle initie et la préoccupation partagée des conséquences pour le futur, une pratique alliant soin et prendre soin.
Quand la confiance est affectée, quand la méfiance et la défiance altèrent les relations, toutes les problématiques s’aggravent, entraînant souffrances, doute, insécurité, rejet ou repli.
Inversement, travailler à la restauration de la confiance dans les relations participe du processus de réparation des liens abîmés.
Et, du coup, réduit l’impact des troubles psychiques et des dysfonctionnements relationnels sur les personnes et les groupes.
C’est ce que nous nommerons « projet thérapeutique ».

Atelier : Réparer les traumas avec le récit de vie, le génogramme narratif et la mise en contexte.

Les traumas intrafamiliaux constituent des effractions, des trous, des déchirures, des ruptures de liens dans la trame familiale.
Blessé directement par l’agression, victime indirecte et contemporaine du trauma, ou être souffrant dans les générations à venir de ses conséquences secondaires, chacune des personnes victimes se trouve fragilisée dans cette trame intergénérationnelle.
S’appuyant notamment sur les outils de l’Approche Contextuelle d’Ivan Boszormenyi-Nagy, le travail clinique présenté trouvera dans les sources mêmes des traumas des ressources de réparation :
Travaillant les loyautés et la parentification, soutenant la légitimité de tous à (re)devenir acteurs de leur propre histoire, favorisant la reconnaissance de la place de chacun (victime directe ou indirecte, abuseur, témoin ou complice) à se préoccuper des conséquences des effets du trauma sur le futur, elle redonne les moyens de sortir de la réification pour être sujet en lien aux autres.
Dans l’atelier, nous ferons la démonstration, à partir de l’accompagnement d’un volontaire présentant son récit de vie et le génogramme narratif qui en est le support, que l’aide apportée transforme progressivement le récit brut des injustices vécues en représentations appuyées sur le souci de l’autre, la considération et l’importance de la capacité de recevoir et du droit de donner.
L’attention à l’autre transforme alors la souffrance en qualités d’altérité propices à renforcer la confiance, dans les relations, en l’autre et en soi. Générant les processus individuels et relationnels de réparation et de reconstruction.
Nous conclurons en abordant quelques éléments et principes du dialogue éthique et de la narration contextuelle comme outils de changement.

radoykov-portrait-1200x1524
Dr Stephane RADOYKOV

Dr Stéphane RADOYKOV, chef de clinique assistant (CCA) en psychiatrie

Atelier : Illusions de morts , illusions de vie.

Pour tous les humains, le processus de la vie est semé d’obstacles divers et variés entravant parfois l’épanouissement et la joie de vivre. Pour certaines personnes, l’accumulation ou bien la gravité de ces obstacles génère des états de stress difficiles à surmonter et une accumulation d’émotions et de croyances négatives.

Par moments, ces états émotionnels extrêmement intenses génèrent des pensées très délétères sur la qualité de vie, comme par exemple le désespoir, la perte de repères, la distorsion du temps, ou bien des pensées morbides.

A l’aide d’une présentation sous la forme d’une narration, d’un partage d’expérience, l’objectif de cette intervention sera de présenter:

– en quoi certains états émotionnels donnent l’illusion de la sensation de mort

– en quoi certains états émotionnels donnent à l’inverse l’illusion de la sensation de vie

– quel équilibre entre les deux est envisageable et comment guider les patients vers cet équilibre ».

s.roy-1-1
Stéphane ROY

Stéphane ROY, Psychologue, psychothérapeute, HTSMA, TLMR, Directeur adjoint de l’institut Mimethys.

Atelier : Traumatisme complexe : Sortir du monde traumatique de la trahison et restaurer la confiance dans la relation humaine.

bruno-suarezp-2-1
Dr Bruno SUAREZ

Dr Bruno Suarez, Médecin radiologue, chercheur en neuroscience, hypnose et recherche, Thiais.

Atelier : Désir d’agir et agentivité : Ce qui nous rend libre.

La notion d’agentivité joue un rôle clé pendant la transe hypnotique et pendant l’activation de conscience. Ce sentiment d’être l’auteur de nos actes est un des piliers du libre-arbitre et de notre sensation de liberté. Cette sensation peut être perturbée lors d’un stress post-traumatique. Dans un premier temps, nous donnerons quelques éléments simples sur le connectome de l’agentivité et sur le rôle clé joué par un lobe du cerveau bien mystérieux : le lobe pariétal. Dans un second temps pratique, vous expérimenterez sous la forme de 3 exercices d’activation de conscience, ce sentiment particulier de liberté, qui, couplé à la proprioception, permet à nos patients d’apprendre et de progresser de l’inconfort vers plus de confort.

images

Thérapie narrative : Les Mots libèrent les Maux…

Comment aider les enfants à mettre des mots sur leurs émotions et à puiser en eux-mêmes les ressources pour surmonter les blocages et grandir harmonieusement ? 

Nathalie Poche et Angélique Savic, hypnothérapeutes diplômées et conceptrices du jeu thérapeutique « Les Mots qui racontent… » vous proposent de découvrir un outil pédagogique permettant d’explorer leur imaginaire, et de nourrir leurs ressources intérieures.

Plus d’informations sur : institut.semaphore.com

alain-vallee-copie
Dr Alain VALLEE

Dr Alain VALLÉE, Psychiatre, psychothérapeute, hypnose et thérapie orientée solution, Nantes.

Atelier :  Devenir, malgré tout, la personne que je rêve d’être !

En s’appuyant sur les ressources que démontrent les moments d’exception ainsi que l’imagination hallucinée du futur, la thérapie orientée solution est avant tout une thérapie de la résilience.
Quelle que soit la situation à laquelle nous sommes confrontés, qu’il s’agisse d’une perte, d’un défaut du corps que nous habitons, d’un drame ou d’un traumatisme, nous pouvons apprendre que, malgré tout, nous avons la capacité d’être la personne que nous rêvons d’être.
Après une démonstration et une présentation rapide de la thérapie orientée solution, nos échanges permettront, je l’espère, de faire émerger les principes et la force de cette approche.

vitry
Grégoire VITRY

Grégoire VITRY, Chercheur, thérapeute stratégique, formateur et directeur de LACT.

Conférence :  SYPRENE, un réseau PRN pour améliorer la pratique thérapeutique. Premiers résultats et utilisation de l’observation de pratique dans les situations de traumatisme et d’effondrement.

vergely-web
Bertrand VERGERY

Bertrand VERGELY, Philosophe, Nantes

Conférence : Éléments pour une éthique de la sidération créatrice

Nous entretenons d’étranges rapports avec la sidération.
D’un côté, celle-ci désigne ce qui se passe quand on est choqué
par un événement particulièrement violent qui cloue sur place en
laissant sans voix. D’un autre côté toutefois, la sidération renvoie
à ce qui se passe quand, sortant de la conscience dite normale nous
découvrons les ressources stupéfiantes que peut contenir la réalité.
Nous restons alors sans voix, non pas parce que nous sommes
choqués, mais parce que nous sommes émerveillés. Ne sommes-
nous pas dans un oubli sidérant de la sidération créatrice qui nous
conduit à l’ouverture de la plus haute pensée et de la plus haute
conscience qui soit ? Cet oubli n’est-il pas l’unes des raisons de
notre très grande fragilité dans l’existence ainsi que de toutes sortes
de dérapages? Devenir une conscience morale passe par le fait de
se laisser bouleverser par la beauté de l’existence ainsi que la
tendresse de l’authentique humanité. Quand il est question de la vie
normale, ne sommes nous pas dans l’oubli de ce bouleversement
créateur? Quand nous basculons dans des comportements aberrants,
cela ne vient-il pas de ce que nous avons totalement perdu conscience
que les êtres et les choses existent? Et quand nous renaissons à la vie ,
n’est-ce pas parce que nous sommes capables de faire une expérience
de sidération créatrice ? Si cette proposiition de pensée s’avère pertinente
cela voudra dire que la philosophie peut se révéler utile pour aborder la
question du traumatisme en nous invitant à penser le traumatisme sous
un angle philosophique.


Nos précédents congrès

congres-2018-mondes-traumatiques-nouvelles-pratiques-therapeutiques

Monde(s) traumatique(s) : comment en sortir ? Nouvelles pratiques thérapeutiques

En 2018, nous organisons à La Chapelle-sur-Erdre à 10 minutes de Nantes, notre 3e congrès.

Le thème : Monde(s) traumatique(s) : comment en sortir ? Nouvelles pratiques thérapeutiques.

congres-2016-vide-desir-addiction-affiche

Vide, désir, addiction

Avec un taux de satisfaction de 95%, le 2ème congrès de l’institut Mimethys auquel l’association francophone d’HTSMA a participé et qui s’est déroulé du 26 au 28 mai 2016 à Saint-Brévin les Pins (44), a rencontré un joli succès.

Philosophie, neuroscience, agronomie, écologie, hypnose, HTSMA, médecine… une palette variée et riche qui permet à ce rendez-vous de sortir des sentiers battus des habituels congrès et qui a eu son petit effet auprès des participants . « Ambiance familiale », « convivialité », « simplicité », « écoute »,« respect »… Autant de commentaires que l’on peut lire sur le formulaire d’évaluations.