Institut Mimethys SARL


Articles (HTSMA, thérapies brèves, hypnose, thérapie orientée solution, ....)



La méditation pleine conscience


Publié le 7/11/2017

Commençons d'abord par quelques croyances erronées à propos de la méditation : Il n'est pas question de religion dans la pratique de la méditation tout en n'excluant pas pour autant la dimension spirituelle de la pratique. La méditation n'a ainsi rien à voir avec la vie de moines qui chercheraient à se couper du monde. La méditation est aussi très différente de la relaxation qui elle, recherche un état particulier de détente.

En méditant, on cherche seulement à être là, ici et maintenant, au moment présent, en accueillant ce qui "vient" sans jugement. Il n'y a rien à changer en particulier dans sa vie pour vous s'ouvrir à la méditation.
>> Lire la suite



L'HTSMA une manière vivante de travailler


Publié le 03/11/2017

Avec l’HTSMA, j’ai trouvé une manière vivante de travailler qui intègre chacun des courants de la Thérapie Brève. Ce qui m’a amenée à m’inscrire dans cette pratique, c’est la perception de la thérapie comme une collaboration et une coopération entre le patient et le thérapeute. La relation est primordiale dans cette approche.

Le thérapeute va identifier la forme que prend la relation entre le patient et sa problématique par un questionnement spécifique et déconstruire la plainte du patient.
>> Lire la suite



La pratique de la pleine conscience ... pourrait s'appeler aussi la "pleine présence".


Publié le 30/10/17

Aujourd’hui, dans le monde de sur-sollicitations où nous vivons, nous avons plus que jamais besoin de calme, de continuité, de profondeur.

La méditation laïque de pleine conscience est un outil simple et efficace pour y accéder.

Tout le monde peut apprendre à méditer et en ressentir les bienfaits.

Mis au point par Jon Kabat –Zinn en 1979, le programme MBSR de Réduction du stress par la Pleine Conscience a été scientifiquement validé par les neurosciences pour améliorer les symptômes du stress, notamment en cas de douleurs chroniques, les capacités de concentration, le système immunitaire, et l’équilibre émotionnel.
>> Lire la suite






Publié le 29/09/2017

Témoignage

MA POSTURE AVANT LA FORMATION


Je suis très sensible à la qualité de la posture professionnelle. C’est à la fois une manière d’être et la résultante de valeurs incarnées par le professionnel.  La posture professionnelle me parait être un des déterminant fondamental de la qualité de l’alliance thérapeutique et même de « l’efficacité thérapeutique ».

D’abord, ma posture thérapeutique s’est construite dès ma période de formation initiale en réaction et rejet de la posture du praticien tout puissant et savant qui sait et prescrit une ordonnance à un patient qui doit exécuter le traitement… et même parfois le patient n’existe plus, laissant juste apparaitre un organe malade sur lequel sera pratiqué un geste extrêmement protocolisé.
>>Lire la suite




Publié le 26/09/2017

Témoignage

L’apprentissage de l’hypnose, il y a quelques années, fut une révélation pour moi mais je me suis heurté à quelques difficultés par la suite. Malgré de bons résultats sur de nombreuses séances, je me trouvais en difficulté sur certaines prises en charge très complexes qui m’ont rappelé lors de notre première session de formation le fameux DDT : douleur chronique, dépression chronique et traumatisme chronique… ou 3 des pathologies les plus destructrices pour le soignant. La distance thérapeutique que j’arrivais à mettre avec mes patients en tant qu’infirmier (…) était soudainement moins présente lors des séances d’hypnose où la relation duelle était plus engagée et les attentes en face de moi étaient plus nombreuses (…).
>> Lire la suite




Publié le 31/08/2017

 Illustration clinique pour des troubles psychotraumatiques.

Cette psychothérapie a été conceptualisée par Dr Éric BARDOT, à partir d'une clinique modélisée sur un mode relationnel et interactionnel. Partant du constat que ses symptômes (troubles psychotraumatiques, anxieux, phobiques, dépressifs, addictifs, psychosomatiques, douloureux...) sont des tentatives de solution dysfonctionnelles à des problèmes, l'objectif en HTSMA est de réactiver chez le patient une dynamique de mouvement à partir de problèmes repérés et traités ensemble. L'HTSMA s'attache à remettre en chantier les problématiques relationnelles figées et à travailler les processus d'attachement et de séparation. 
>> Lire la suite